mercredi 27 mai 2015

Visite au Musée Océanographique de Monaco

Aujourd'hui, rendez-vous en PACA pour une chouette visite du 

Musée Océanographique de Monaco

Rascasse

Comme vous avez peut-être pu le lire, nous avons vécu quasiment 7 ans dans le Sud du côté de Nice et Menton (je vous avais parlé de la Fête du citron de Menton ici) et nous avons visité à plusieurs reprises le Musée Océanographique de Monaco.

Aussi ai-je décidé de venir vous en parler car il vaut le détour!


Tout d'abord un peu d'histoire...

Ce musée, musée de la mer, fut fondé en 1889 par le prince Albert Ier de Monaco et inauguré en 1910.
Et oui, pour construire cet immense édifice à flanc de falaise qui plus est, qui descend jusqu’à la mer (85 mètres plus bas), il aura fallu résoudre de multiples problèmes techniques (comme par exemple, la conservation des jardins Saint-Martin qui forment une ceinture autour de la vieille ville et qui sont superbes !)

Une des nombreuses sculptures que l'on trouve dans les jardins

Vue latérale du musée qui "plonge" dans la mer

Ce musée est constitué d’environ 100 bassins et sa collection est riche de 350 espèces de poissons, pour plus de 6000 spécimens et il est immense !!!! soit 6 000 m² entièrement dédié à la mer…

Qu’est ce qu’on se sent petit lorsque l'on est devant !

Maintenant passons à la visite

Une fois franchie les portes (immenses portes devrais-je dire !), nous commençons la visite…

Le musée est divisée en plusieurs partie :

·        La partie « aquariums »

D’entrée, nous tombons nez à nez avec un grand bassin où nage de nombreux poissons mais c’est surtout la tortue de mer qui m’appelle !


La tortue
Mais comme je vous l’ai dit un, c’est une centaine de bassins de taille différentes qui s’offrent à nos yeux.
Nous sommes plongés dans la mer… enfin dans les mers car certes on retrouve les espèces de la Mer Méditerranée (où se trouve le musée) mais pas uniquement, on découvre aussi les Mers Tropicales par exemple.

C’est l’occasion de découvrir ou re-découvrir des espèces : roussette, mérou, rascasse, murène, hippocampe… la liste est tellement longue que je ne peux vous les citer tous.

Chaque bassin comporte un panneau avec l’explication sur les espèces qui s’y trouve et nous voici, tête dans tous les sens afin de débusquer les plus timides qui se cachent dans la végétation marine.


Nous sommes cachés!

En parlant végétation marine, il faut également savoir que le Musée fait de la culture de corail afin de préserver cette espèce menacée et pourtant si importante pour l’équilibre marin.


Méduse

Et que dire de la pouponnière de poisson-clowns ! des centaines de petits Nemo qui nagent allègrement dans leur bassin.

pouponnière de poisson-clowns
Et pour finir la visite…on arrive de nouveau face au grand bassin évoqué plus haut : le lagon aux requins !
Et oui, il n’y avait pas qu’une tortue ;) requins, poissons tropicaux et récif corallien ont la part belle ici !


video


Pour les petits (et les grands aussi), il y a un bassin tactile où l’on peut voir et toucher différentes espèces comme l’étoile de mer, l’oursin… mais également le nourrissage des poissons : j’ai juste halluciné lors du nourrissage des loups de mer ! en deux temps trois mouvements tout était englouti !

·        La partie « musée »

Une fois passée la partie aquarium, nous nous rendons dans l’autre partie du musée, celle où se trouvent les expositions (permanente et temporaire).

Encore une fois, on en prend pleins les yeux ! déjà rien que par l’architecture des lieux : deux salles avec une immense hauteur sous plafond, un escalier avec mezzanine en fer forgé, moulures aux plafonds…

On a donc la salle Albert Ier où est évoqué la vie de navigateur de ce dernier et où l’on pourra découvrir de nombreuses informations, photos, croquis, objet qu’Albert Ier a collecté lors de ses expéditions (cette collection très importante continue d’être enrichie par des dons notamment) mais également les maquettes du Prince…


Et il y a la salle de la baleine… pourquoi ce nom ? et bien parce qu’au plafond, se trouve suspendu au dessus de nos têtes, le squelette impressionnant d’un rorqual de 18 mètres ! (vous voyez un peu la taille de la salle ?)
Dans cette salle, on retrouvera une collection impressionnante de squelettes marins qui ont été ramenés lors des expéditions du Prince.
Dans cette salle, on y trouve également une exposition temporaire (Du 23 avril au 8 juin 2015, le Musée océanographique de Monaco consacre une exposition au photographe Gérard Rancinan et à l’auteure Caroline Gaudriault)






Retrouvez toutes les informations utiles sur le site du musée

Une visite que nous avons effectuée à plusieurs reprises avec le même plaisir à chaque fois !
J’avais déjà visité des aquariums mais celui-ci est de loin celui que j’ai préféré (à ce jour en tout cas) : entre les aquariums et les salles du Musée, c’est un lieu où l’on apprend, où l’on découvre et où l’on est sensibilisé au monde marin si important sur Terre.

J’aimerai beaucoup y emmener Miniplume… qui sait un jour, si nous passons sur la Côte d’Azur, nous y ferons le détour !

Je n'ai qu'un conseil à vous donner: allez-y, vous ne serez pas déçus!

Je précise également que les photos ont été réalisées sans flash afin de ne pas perturber les poissons (ce qui fait que leur qualité est moindre)




2 commentaires:

  1. merci pour cette visite guidée virtuelle qui donne envie ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on y est allé plusieurs fois quand on habitait par là et un vrai plaisir à chaque fois, alors j'avais envie de partager et mine de rien les grandes vacances approchent (enfin j'ai encore le temps) ça peut donner des idées ;)

      Supprimer

Une question? Une réaction? Envie de faire un petit coucou? ou tout simplement pour dire ce que tu as envie? Cet espace est là pour toi